Accompagner les situations de maltraitance infantile : faire avec qui je suis et ce que je ressens comme professionnel.

Accompagner les situations de maltraitance infantile : faire avec qui je suis et ce que je ressens comme professionnel.

Vous êtes un professionnel de l’enfance, il vous arrive d’être confrontés à des situations de maltraitance ? Les émotions suscitées autour de cette problématique vous ont déjà submergés et empêchés d’être complètement adéquats ?

Vous avez parfois (secrètement) souhaité ne jamais avoir entendu certaines confidences car vous ne saviez pas quoi en faire ?

Comment maintenir le lien quand on dénonce ? Est-ce adéquat ?

Comment faire la part des choses entre les droits, les devoirs, les obligations de suites, de prises en charge ?

Vous vous sentez parfois seuls et en manque de repères pour porter ces situations complexes ?

Quels objectifs ?

Déroulé de la formation

Contenu

Cette formation s’adresse aux professionnels qui sont susceptibles d’être confrontés à la prise en charge de situations de maltraitance à l’égard d’enfants et d’adolescents. Elle posera les aspects théoriques et d’évaluation ainsi que les pistes de prise en charge. Elle permettra de réfléchir aux « pièges » à éviter pour être le plus objectif possible dans l’analyse du contexte en prenant notamment en compte son implication émotionnelle et ses résonnances (« taches aveugles »…). Dans ce cadre, cette formation abordera votre posture en tant qu’intervenants pour vous permettre de travailler dans ces contextes particuliers.

Méthodologie de la formation

Au cours de ces journées, nous alternerons les moments d’apprentissages théoriques et pratiques (illustrations cliniques et autres médias). Le dynamisme et la diversité des cliniques de chacun participeront à un échange riche et constructif.

L’attention de l’animatrice sera portée à assurer un climat d’échange bienveillant dans le respect des rythmes de chacun.

Support

Lors de cette formation, vous recevrez différents documents comme le support de la présentation et des références bibliographiques.

Participants

Cette formation est à destination des intervenants psycho-médicaux-sociaux qui rencontrent des enfants dans leur pratique clinique. Le nombre de participants est limité à 15.

Animatrices

Catherine Verheyen, psychologue, psychothérapeute. Elle a été active de nombreuses années au sein d’une équipe SOS-Enfants et professionnellement impliquée notamment dans différents lieux concernés par le secteur de « l’Aide à la Jeunesse » sur les versants diagnostic et thérapeutique. 

Lieu et date

Cette formation se donne les 12 et 13 septembre 2024 de 9h30 à 16h30 à Namur.

Le tarif de la formation est fixé à 400 euros.

Informations & inscriptions

Si vous souhaitez vous inscrire ou demander des informations complémentaires, vous pouvez envoyer un mail à info@taking-care.be ou téléphoner au 0456/206.378. Nous vous répondrons dans les plus brefs délais. Nous nous donnons le droit d’annuler la formation par manque de participants.
Inscriptions ouvertes

Qui es-tu ?

Je suis Emilie Vaessen, psychologue clinicienne, mariée et maman de 2 jeunes enfants de 6 et 4 ans.

Quel est ton parcours professionnel ?

Après avoir terminé mes études de psychologie à l’UCL en 2010, je fais mes premiers pas dans le secteur de l’aide à la jeunesse en tant qu’éducatrice (hébergement et domicile des bénéficiaires). Cette expérience me permet une première approche d’un public (enfants, ados et famille) souvent précarisé, fragilisé ou même traumatisés par diverses expériences adverses. D’autres expériences m’emmènent dans le milieu du handicap, de l’enseignement secondaire ou encore des ressources humaines. Mais c’est finalement en 2014 que je renoue avec le secteur qui met tient à cœur, l’aide à la jeunesse, en intégrant l’équipe de la Frênaie (SRG – Liège) en tant que psychologue.

Je travaille depuis bientôt 10 ans dans cette institution qui accueille des enfants de 3 à 9 ans. C’est dans ce cadre que j’ai l’occasion de suivre diverses formations, notamment une formation de deux ans à Paris autour de l’approche piklérienne qui nourrit nos réflexions autour des notions de besoin, de sécurité, de la collectivité. Ensuite, mon intérêt grandissant pour la question du trauma, j’ai l’occasion me former à cette problématique avec Laurie Loop. Cette nouvelle lecture des enfants donne encore plus de sens à mon métier de psychologue et à l’importance de réfléchir en terme de sécurité le quotidien de ceux-ci.

En 2023, je m’installe comme indépendante complémentaire en cabinet où je reçois des enfants, des adolescents et des adultes. Bien que ma porte soit ouvertes à tout type de difficultés, je sens mon intérêt pour la question du trauma et de l’attachement bouillonner. J’ai donc entamé en novembre 2023 la formation en ICV (intégration du cycle de vie – Lifespan Integration).

 

Pourquoi t’engager dans le projet Taking Care ?

 

Suite à plusieurs rencontres avec Laurie, l’envie de pouvoir collaborer avec Taking Care à germer. Travailler avec eux c’est pouvoir se mettre au service des gens pour former, partager, échanger autour de thématiques communes qui nous animent. C’est aussi pouvoir faire partie d’une aventure où la bienveillance, le respect, la soutien, l’envie d’apprendre et évoluer continuellement sont au cœur du travail.